Petit guide de survie intellectuelle au royaume de l’oligarchie et de l’état profond

Télécharger l’article en PDF : PDF_logo

Dans son célèbre ouvrage « De l’esprit des lois » publié au 18e siècle, Montesquieu théorisa suivant trois axes la répartition et la séparation des pouvoirs de l’état avec le législatif, l’exécutif et le judiciaire.
Ultérieurement, un quatrième pouvoir concernant les moyens de communications au sens large ou médias de masses dits « Mainstream » fut ajouté à la liste du fait, dans le cadre d’un régime démocratique, de son énorme influence sur les électeurs.

A l’heure où en occident une oligarchie financière systémique et sans visage a réussit à prendre le quasi contrôle de tous ces pouvoirs, il est nécessaire de comprendre qui elle est ainsi que ses modes de fonctionnement afin d’appliquer l’un des célèbres adages de Sun Tzu :
« Pour vaincre l’ennemi, il faut connaitre l’ennemi ! »

L’objectif pour les peuples est ambitieux, il s’agit de remettre le diable dans sa boite en passant par l’étape incontournable d’une prise de conscience massive des cerveaux.
Ces derniers sont aujourd’hui, comme l’ont dénoncé par exemple Bourdieu [1] ou Chomsky [2], largement sous contrôle de l’influence télévisuelle et plus généralement des médias « Mainstream » encore appelés « MSM » (*) devenus l’un des bras armés de l’oligarchie.

(*) MainStream Médias

L’oligarchie est constituée d’une minorité d’individus qui concentre entre ses mains une part majeure des richesses mondiales.
Que sait on au juste sur cette dernière et sur ses modes d’action ?

Lire la suite

Publicités

De Jeanne d’Arc à l’atlantisme européiste, 600 ans de trahisons des élites françaises

Télécharger l’article en PDF : PDF_logo

Traitres 40.5

(Mise à jour le 24/06/2016)

La trahison des élites vis à vis de la nation n’est pas un fait récent dans l’histoire de France [1].
En effet, avant d’analyser le processus de la construction européenne contre les peuples, trois exemples historiques significatifs seront évoqués.
Le premier concerne le traité de Troyes durant la guerre de cent ans suivi par le procès de Jeanne d’Arc en 1431, puis le cas Adolphe Thiers en 1870 associé aux élites royalistes et enfin le régime de Vichy à partir de 1940.

Au delà de la simple trahison, les motivations de ces actes qui finissent toujours dans la poubelle de l’histoire sont à rechercher du coté de la défense d’intérêts privés ou personnels au détriment de ceux de la nation. Une autre cause est liée à la croyance en l’incapacité de la France à surmonter de graves difficultés rencontrées à certaines périodes de son histoire.

La construction Européenne dont chacun constate aujourd’hui l’échec cuisant n’est que le dernier avatar de ce comportement historique et récurent. Cette Europe fut vendue aux populations grâce à une rhétorique panglossienne où l’on promit monts et merveilles.
Après plus de trente ans où, à l’instar de l’ex URSS, la réussite de ce projet est toujours annoncée pour le lendemain, il est urgent de faire machine arrière et de retourner à la bifurcation où l’on s’est trompé de route afin de reprendre le bon chemin.
Lire la suite

Si ce soir, tout le monde regardait cette conférence, alors il y aurait une révolution demain matin !

On reproche souvent aux partis politiques de ne pas avoir un programme électoral clair.
Que l’on soit d’accord ou pas avec les propositions de ce parti, cette assertion ne s’applique certainement pas à l’UPR comme le montre cette conférence de 2014.

François Asselineau nous explique avec une grande clarté comment, en s’inspirant de l’idéal du CNR et de la pensée du général De Gaulle, il envisage concrètement la sortie de la France des trois organisations qui ont aliéné sa souveraineté, à savoir l’Union Européenne, l’Euro et l’OTAN.

Je vous encourage vivement à regarder en intégralité cet exposé qui, de surcroit, met en relief de nombreux aspects contraires aux intérêts de la France dans la politique menée depuis 40 ans. Même s’ils ne sont pas véritablement masqués par les médias mainstream, ces derniers ne sont à minima pratiquement jamais mis en avant.

Par ailleurs, point important à remarquer, Mr Asselineau démontre que les énarques souvent dénoncés comme étant une des causes de nos problèmes, ne sont pas tous dans la logique de la pensée unique atlantico-libérale.

Synthèse sur l’Ukraine, une contre-propagande médiatique

Euro_nazi flag

La crise en Ukraine fournit l’exemple d’une tentative de manipulation médiatique majeure.
Cette dernière prend sa source au niveau des pouvoirs politiques avec le relais bienveillant des médias dominants.

Il est donc indispensable d’allumer un maximum de contres feux et de rétablir sans parti pris la réalité des choses.

Lire la suite