Enlèvements extraterrestres, une nouvelle dimension d’analyse

Télécharger l’article en PDF : PDF_logo

alien-logo 03

05 octobre 2003, secrétariat du Dr John E. Mack (Psychiatre) :
« 
– Bonjour Madame, je souhaiterais obtenir un rendez-vous d’urgence avec le Docteur Mack s’il vous plait.
– Certainement, pourriez-vous me préciser la raison pour laquelle vous avez besoin de consulter un psychiatre ?
– Hé bien, je fais des cauchemars récurrents dans lesquels je me fais enlever la nuit durant mon sommeil par de petits êtres gris qui me font subir toutes sortes d’examens médicaux traumatisants. Je suis terrorisée en permanence car cela semble extrêmement réel et j’en arrive à être incapable de travailler. J’ai besoin d’aide car il faut que cela cesse…
« 

Lire la suite

Publicités

Enlèvements « extraterrestres », une partie du mystère dévoilée

Article en PDF : LIEN

Abduction__Or_perhaps_escape__by_Noiresia

Le sujet dérangeant des enlèvements « extraterrestres » a été évoqué pour la première fois en France en 1995 à travers l’ouvrage de la journaliste Marie-Thérèse de Brosses [1].
Le véritable pionnier dans ce domaine fut l’américain Budd Hopkins qui publia le livre « Intruders » en 1981 [2].
D’autres chercheurs se sont spécialisés dans ces recherches comme par exemple le psychiatre John E. Mack [3].

D’une manière générale, les travaux réalisés sur ce sujet ont consisté à collecter des informations basées sur les témoignages de personnes victimes de ces phénomènes. Ces travaux s’apparentent à une démarche ethnographique (collecte des données).
Les données recueillies par les chercheurs en contact direct avec les témoins sont destinées comme l’a dit John E. Mack à être décryptées par d’autres chercheurs [3] dans une logique ethnologique (analyse des données).

L’objet de cet article est justement de proposer une explication concernant certains des aspects les plus étranges du phénomène.

Lire la suite

Le vide quantique : un nouveau continent à explorer

Cadre noirUn magnifique cliché du vide
(pris sans flash pour ne pas perturber le sujet !)

Les termes de vide ou d’espace évoquent en chacun de nous un concept que l’on perçoit directement dans la vie de tous les jours. Le sujet n’est pas trivial car il s’agit de ce que l’on nomme une notion « cardinale », c’est à dire qu’elle est fondamentale mais difficilement définissable d’une manière autre qu’intuitive.
La question de la nature du vide fut donc d’abord philosophique avant de devenir scientifique.
Le vide est il une substance qui préexiste à la matière et au mouvement ou en découle t’il relationnellement ?

Lire la suite

Histoire de l’univers – Partie 1 : Naissance et Topologie

JPP - Big Bang Cover - Pict

A la fin du 19e siècle, l’univers est considéré comme infini et statique, les étoiles ont toujours été là et elles sont éternelles.
Cependant, la mesure de la lumière des objets astronomiques lointains présente un décalage inexpliqué vers le rouge. Plus l’objet est éloigné, plus le décalage est important et ce dernier est constaté dans toutes les directions d’observation.

Lire la suite

NDE/EMI – Partie 4 : La synthèse

Definite Death

Le phénomène des NDE (Near Death Experience), en Français EMI (Expériences de Mort Imminente) fut découvert en France grâce à l’ouvrage de Raymond Moody « la vie après la vie » paru en 1977 [1].
Cet ouvrage décrivait pour la première fois des témoignages de personnes ayant subit un état de mort clinique. Les témoins racontaient alors une expérience consciente mémorisée durant cette phase.
L’apparition relativement récente de ce phénomène associé au grand nombre de témoignages collectés fut sans doute lié aux progrès des techniques de réanimation, elles permirent en effet depuis une cinquantaine d’années de sauver de nombreuses personnes en état de mort clinique.
L’analyse des témoignages mit en évidence une grande similitude dans leur contenu, ce dernier étant par ailleurs indépendant de la culture des témoins.
Pour des raisons évidentes, c’est le monde médical qui fut dès le début en première ligne pour rapporter ces informations. Par conséquent, depuis plus de 40 ans, ce sont des médecins et spécialistes de la santé qui étudient ce phénomène.

Lire la suite

NDE/EMI – Partie 2 : Une percée scientifique majeure

Ruckers painting 05

L’article précédent [8] proposait une synthèse des données issues des expériences de NDE/EMI.
Après 40 ans de recherches, l’hypothèse d’une conscience externalisée qui mémorise des informations s’est avérée la plus robuste pour expliquer les données collectées.

Ce point étant acquis, il justifie la poursuite des recherches à partir de la moisson d’informations contenue dans les témoignages.
On va s’intéresser ici à l’aspect « espace temps » de ces expériences en proposant une interprétation dimensionnelle de l’univers perçu lors des NDE, cette approche est basée sur les travaux de Jean Pierre Jourdan [1][2] et Rudy Rucker [3].
Comme on va le voir, ces premières découvertes sont en train de dévoiler un pan entièrement nouveau de la réalité.

Lire la suite