Affaire Alstom, haute trahison caractérisée pour l’ex-président Hollande (avec la complicité de Macron)

Télécharger l’article en PDF : PDF_logo

Montenourg - Kron La haute trahison pour un Président de la République, c’est d’agir volontairement pour faire le contraire de ce que l’on est chargé de faire par la Constitution, notamment dans l’article 5 :

Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.

Un président qui viole cet article est coupable de haute trahison envers la République et donc envers le peuple.

Dans l’affaire Alstom, une industrie stratégique pour la défense nationale et pour les intérêts énergétiques majeurs de la nation fut bradée à un état étranger voyou. François Hollande, le président de la République avait le pouvoir de s’y opposer mais il n’en fit rien et se coucha devant les américains. Lire la suite

Publicités

Messieurs Hollande et Valls, changez de politique pour stopper la vague d’attentats ou sinon, barrez vous !

humour-terroriste-mechant-gentil
Lorsque l’un de vos « amis » a contribué à l’apparition d’un nid de serpents chez vos voisins, vous pouvez soit vous éloigner de ce dernier afin de vous mettre hors de danger, soit décider de le détruire totalement.

En revanche, si vous passez votre temps à exciter les serpents en leur donnant des coups de bâton, vous ne devez pas être étonné que parfois l’un d’eux vous saute à la figure !

Lire la suite

La géopolitique du moyen orient expliquée à Hollande, Fabius et autres imposteurs qui nous gouvernent

Télécharger l’article en PDF : PDF_logo

Hollande-Guignols

Les attentats récents à Paris ne peuvent être découplés de la politique étrangère aberrante du gouvernement Hollande au moyen orient ainsi que de celle de son prédécesseur. En effet, cette dernière sert en réalité les intérêts de Washington au détriment de ceux de notre pays.
L’objectif de cet article est de présenter une analyse de la situation puis de proposer une politique alternative correspondant aux véritables intérêts de la France.

Lire la suite

La guerre contre la finance, il faut scinder les banques !

scinder

Depuis la crise de 2007, une grande partie de la population a commencé à prendre conscience des effets catastrophiques issus des politiques de dérégulation mises en œuvre depuis environ 30 ans.
Le sujet de la finance reste cependant obscur pour la plupart des citoyens et – plus grave – pour la majorité de la classe politique.
Cette ignorance a créé un terrain favorable à l’oligarchie qui s’est créée autour de la doxa ultra-libérale, elle a permis aux spéculateurs véreux de faire sauter un à un tous les gardes fous qui protégeaient tant bien que mal le système financier. Ce dernier avait été conçu à l’origine pour être au service de l’économie et par voie de conséquence de la société.
Le coup de grâce fut porté en 1999 aux USA sous l’administration Démocrate de Bill Clinton avec l’abrogation du Glass Steagal Act.
Il n’a ensuite pas fallu 10 ans pour que le système soit mis à terre pour des raisons purement endogènes [1].

Lire la suite