Cancer : la catastrophe silencieuse

« Le silence c’est la mort » Nicolino/Veillerette

360000-sized

Connaissez vous le nombre de nouveaux cas de cancers déclarés chaque année en France ?
Peut être pensez vous à un ordre de grandeur de 10 000 cas, peut être 20 000…
Vous êtes très loin du compte car rien qu’en 2010, 360 000 nouveaux cas de cancer ont été diagnostiqués en France [6] et plus de 150 000 personnes en sont décédées !
De plus, la maladie progresse chaque année à un taux proche de 3%, cette progression est également vérifiée chez les jeunes ce qui prouve qu’elle n’est pas une fatalité due au vieillissement.

Lire la suite

Publicités

David Servan-Schreiber, 1961 – 2011

David Servan-Schreiber

Le 24 juillet dernier disparaissait le Dr David Servan-Schreiber victime d’une grave rechute d’un cancer du cerveau détecté en 1991.

« Mon frère s’est éteint entouré de ses trois frères et de sa mère à l’hôpital des Hautes Falaises, à Fécamp. Il est parti en douceur. Il s’est éteint en paix et sereinement », a déclaré son frère Franklin.

David Servan-Schreiber a publié le best-seller « anticancer » vendu dans le monde à plus d’1 million d’exemplaires.
Ce livre avait pour objectif de faire passer chacun d’entre nous du statut de victime potentielle du cancer à celui d’acteur capable de se protéger à l’aide d’informations nutritionnelles étayées par des études scientifiques. En particulier, il largement contribué à faire connaitre les travaux du Dr Beliveau, l’un des rares scientifiques à qui l’on donne des moyens (*) pour étudier les substances phytochimiques anticancer, ces dernières sont contenues à l’état naturel dans certains aliments.

(*) Ces études n’intéressent pas l’industrie pharmaceutique car les molécules naturelles ne peuvent pas être brevetées.

Pour mémoire, rappelons qu’en 2011 (source INVS), 365 000 nouveaux cas de cancer seront diagnostiqués en France et que chaque année depuis des décennies l’incidence de cette maladie augmente de 3%.
Curieusement, ce chiffre colossal ne semble inquiéter outre mesure ni les médias ni l’état au vu du faible écho que l’on constate.

David, tu as remplis ta mission ici-bas en diffusant largement une information ignorée par paresse intellectuelle de la majorité du monde médical sous contrôle des lobbies.

Tu es parti bien trop tôt, RIP…

Découverte d’un traitement anticancer simple, mais qui n’intéresse pas les lobbies pharmaceutiques

Ce post est la traduction d’un article en Anglais qui évoque la découverte d’un traitement anticancer par des chercheurs canadiens de l’université d’Alberta.
Ce traitement est basé sur une molécule bon marché : le dichloroacetate (DCA), il n’intéresserait pas l’industrie d’après l’article car il n’est pas brevetable.

Des chercheurs Canadiens découvrent un traitement anticancer simple, mais les lobbies pharmaceutiques ne sont pas intéressés

EDMONTON, CANADA, 14 mai 2011/Informations/ – Des scientifiques Canadiens ont testé le dicholoroacétate (DCA) sur des cellules humaines; ce dernier a tué des cellules cancéreuses du poumon, du sein et du cerveau sans endommager les cellules saines.
Il fut testé sur des rats affectés de tumeurs sévères, ces dernières se résorbèrent dès qu’elles furent alimentées avec de l’eau additionnée de DCA.

Lire la suite

Cancer, la catastrophe – Partie 5 : Se protéger

Télécharger l’article en PDF : PDF_logo

« Que ton aliment soit ta médecine » Hippocrate

4452606_8d8e685cea_o

Les 4 premières parties de ce dossier ont tenté de faire une synthèse de la situation du cancer dans le monde et des réponses que la société occidentale apporte à ce fléau.
Nous avons vu que les véritables causes ne sont pas massivement mises en avant pour des raisons financières et donc qu’aucune politique de prévention n’est appliquée.
Tout cela est fort intéressant mais parfaitement inutile si l’on est condamné à attendre passivement que le couperet tombe ou pas sur sa tête…

Nous allons donc voir dans cet article que chacun peut agir individuellement pour se protéger efficacement en changeant simplement son comportement alimentaire à partir des données scientifiques les plus récentes.

Sur ce blog, vous avez (peut être) déjà appris à penser autrement, maintenant vous allez apprendre à manger autrement !

Lire la suite

Cancer, la catastrophe – Partie 4 : Que fait l’état ?

Les chiffres catastrophiques de la pandémie occidentale de cancer ont été dévoilés dans la partie 1, la principale cause de cette dernière a été identifiée dans la partie 2 et l’ensemble de toutes les causes dans la partie 3.
Cette 4ième partie traite de la manière dont la société prend en charge le problème de cette pandémie.
Nous avons vu que les principales causes de cette dernière proviennent du système de fonctionnement de la civilisation occidentale basé sur la maximisation des rendements quel qu’en soit le prix à payer.
Une véritable politique de prévention alimentaire pourrait cependant être menée et les recommandations nutritionnelles correspondantes seraient susceptibles de faire chuter dans des proportions considérables le nombre de nouveaux cas de cancer.
Le fait de contribuer à masquer ces informations constitue un véritable crime par « non assistance à humanité en danger ».

Lire la suite

Cancer, la catastrophe – Partie 3 : Les causes

« Pour vaincre l’insecte, il faut connaître l’insecte »
Sky Marshal Tehat Meru in « Starship Troopers » (Paul Verhoeven)

crabe-cancer Il est un truisme d’affirmer que le cancer ne se déclare pas sans raisons car contrairement à ce que certains « experts » laissent entendre, le cancer n’apparaît pas pour de mystérieuses raisons endogènes liées à de vagues concepts comme le vieillissement.
La première cellule qui va devenir cancéreuse aura donc au préalable été soumise à une agression extérieure le plus souvent durant une très longue période, le cancer est donc une maladie exogène.
Ensuite, la probabilité de démarrage de la maladie dépend de beaucoup du terrain, autrement dit de l’état de l’organisme.

Mais d’abord, comme le dit très justement le Sky Marshal, pour vaincre l’ennemi nous devons connaître l’ennemi !

Lire la suite

Cancer, la catastrophe – Partie 2 : Pesticides sur l’occident

« Le silence c’est la mort » Nicolino/Veillerette

Pesticides2-600x402

Après avoir présenté dans le premier article les chiffres faramineux de l’incidence du cancer en France et de sa croissance inexorable, il s’agit maintenant de comprendre comment nous en sommes arrivés là car comme on va le voir, il ne s’agit en aucun cas d’une fatalité.

Remarquons d’abord que cette épidémie concerne principalement les pays à mode de vie occidental qui ont tous une incidence et une répartition par type de cancer très proche.
La première question est donc de déterminer ce qui se passe devant notre porte.

Lire la suite