NDE/EMI – Partie 3 : La phase transcendante, une première modélisation

wormhole-3dcol

Les articles précédents ont permis de mettre en évidence des avancées scientifiques majeures dans le domaine des NDE/EMI (*).

En effet, à travers les témoignages collectés depuis environ 40 ans, un scénario récurrent (totalement ou partiellement mémorisable) constitué de 2 phases distinctes a été observé :
1) Phase EHC = Expérience Hors du Corps, au voisinage de ce dernier
2) Phase dite transcendante car située dans un espace non déterminé

Sur l’ensemble des témoignages, ces 2 phases sont subdivisées en une liste finie d’invariants.

Les études réalisées sur la phase EHC ont conduit à une première série de découvertes :
. Acquisition d’informations
Lors de la phase d’inconscience « physiologique », des informations extérieures hors de portée des sens du témoin sont rapportées par ce dernier à postériori. Ces faits constatés à répétition tendent à prouver que la conscience est capable de s’extérioriser par rapport au corps physique [1]
. Perception d’une 4ième dimension d’espace
La conscience externe semble percevoir notre environnement suivant 4 dimensions d’espace [2]

Lire la suite

Publicités

NDE/EMI – Partie 2 : Une percée scientifique majeure

Ruckers painting 05

L’article précédent [8] proposait une synthèse des données issues des expériences de NDE/EMI.
Après 40 ans de recherches, l’hypothèse d’une conscience externalisée qui mémorise des informations s’est avérée la plus robuste pour expliquer les données collectées.

Ce point étant acquis, il justifie la poursuite des recherches à partir de la moisson d’informations contenue dans les témoignages.
On va s’intéresser ici à l’aspect « espace temps » de ces expériences en proposant une interprétation dimensionnelle de l’univers perçu lors des NDE, cette approche est basée sur les travaux de Jean Pierre Jourdan [1][2] et Rudy Rucker [3].
Comme on va le voir, ces premières découvertes sont en train de dévoiler un pan entièrement nouveau de la réalité.

Lire la suite