Traité de Lisbonne, article 123 : le coup d’état de la finance

JPP - Pelican

Comme chacun sait, la Grèce est actuellement en première ligne des pays attaqués par la finance sur son point faible : la dette souveraine.
Cette situation est cependant valable pour la plupart des pays occidentaux endettés, y compris la France, la seule différence étant que les plus vulnérables subissent en premiers les coups de boutoir de ladite finance. Les suivants sur la liste commencent d’ailleurs également à être touchés (Portugal, Espagne) à travers les agences de notation.

Cet article va évoquer une question fondamentale que personne ou presque ne se pose, à savoir pourquoi les états en sont arrivés à se financer sur le marché privé.
Cette question en apparence anodine est en fait lourde de conséquences sur les finances publiques et surtout pour les contribuables que nous sommes tous.

Lire la suite

Publicités

La spéculation attaque notre (R)UE

Après s’être entre dévorés entre eux pour ne pas se faire dévorer eux mêmes, les grands établissements financiers de plus en plus TBTF (Too Big To Fail), commencent à s’attaquer avec leurs Hedge Funds aux états de l’Union Européenne les plus endettés à travers la spéculation.

Ces derniers l’ont certes un peu cherché en laissant filer leurs déficits générateurs d’une dette de plus en plus pharaonique.

credit-default-swaps-2-302ae

Lire la suite