Attentats du vendredi 13, les dirigeants atlantistes ont le sang des Parisiens sur les mains

Laurent Fabius :  » ils ( Al Nosra, branche Syrienne d’Al-Qaïda) font du « bon boulot »

Au moins 120 Parisiens innocents sont morts ce soir dans ce qui semble être le pire attentat de notre histoire commis sur notre sol. Sans prendre de grands risques, on peut supposer que les auteurs de cet attentat sont liés à l’EI et/ou à leurs rivaux d’Al-Qaïda (qui font du bon boulot).

Comme à chaque occurrence d’un attentat en France, cela semble devenir une habitude, nous avons droit en ce moment même à la logorrhée habituelle de BFM TV qui ne sait rien, mais qui dit tout.
Noyé dans ce baratin, on note tout de même des témoignages de survivants qui rapportent les paroles des assassins : « François Hollande nous bombarde en Syrie, ce soir c’est à votre tour de payer ».

Aujourd’hui, il faut absolument que la population comprenne parfaitement les causes qui ont induit le risque pour chaque citoyen Français de croiser un islamiste armé n’importe où et n’importe quand.

En synthèse, en 2000 il existait un seul foyer de terrorisme au moyen orient : l’Afghanistan.

En 2015, on en compte pas moins d’une quinzaine.

Que s’est il passé entre temps ?

Durant cette période, plusieurs états du moyen orient qui ne nous menaçaient pas ont été détruits par les occidentaux :
– Irak, état laïque souverain et stable détruit par les anglo-américains
– Libye, état laïque souverain et stable détruit par les anglo-français

La conséquence fut l’apparition sur le territoire de l’Irak de l’état islamique EI, mouvement à l’origine lié à Al Quaida. Cet état islamique ayant pour objectif de faire tache d’huile sur tout le moyen orient avec des groupes islamistes qui lui prêtent allégeance dans de nombreux pays du golfe, en particulier en Libye.

Après ces  remarquables résultats, il fallait bien entendu continuer dans la même direction. Le prochain état sur la liste des occidentaux était la Syrie, état laïque souverain et stable.

Hollande et Fabius diabolisèrent donc le président Bachar el-Assad qui est certes un dictateur, mais qui reste surtout l’un des dirigeants refusant obstinément de lécher les bottes des américains.
Depuis 2007, nos dirigeants ne se privent pas de les lécher (ces bottes) et, en fidèles toutous obéissants, on en arrive à la déclaration hallucinante de Fabius (bras droit de notre « young leader » de président) citée en introduction.
En effet la guerre qu’Al Nosra a déclaré contre le régime d’Assad en Syrie fut un succès militaire jusqu’à l’arrivée des Russes.

L’apparition de l’EI, les centaines de milliers de réfugiés arrivants sur les cotes européennes, les attentats islamistes sur notre sol, tout cela n’est que le résultat de la politique américaine sur laquelle nous nous sommes alignés depuis Sarkozy et maintenant avec Hollande.

Donc, lorsque vous croiserez la route du prochain groupe terroriste envoyé en mission spéciale par l’EI en France, vous saurez maintenant au moins pourquoi vous allez mourir !

Article publié sur Agoravox ici.
(Peak #06)

Une réflexion sur “Attentats du vendredi 13, les dirigeants atlantistes ont le sang des Parisiens sur les mains

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s