Hellfest 2015

Hellfest 2015 - Rock City

Déjà la 10ième édition du festival métal français qui depuis quelques années fait un tabac en terme d’affluence. Le pari n’était pas gagné d’avance dans l’un des pays les moins rock de la planète avec l’Afghanistan.
Fantastique réussite donc pour Ben Barbeau  d’avoir réalisé l’impossible, c’est manifestement lorsque personne n’y croit que les miracles se produisent…même si une petite minorité d’intégristes cathos n’est pas de cet avis !

Clisson est donc devenu la seule ville en France à mériter sans ambiguïté le qualificatif de « Rock City ».

Une fois encore, le beau temps fut au rendez-vous avec une chaleur très supportable qui permit sans doute d’écouler quelques hectolitres supplémentaires de bière.

En arrivant sur le site, on note plusieurs améliorations par rapport à l’année précédente.
La zone du merchandising toujours à l’entrée permet aux autochtones n’ayant pas de billet de faire leur « metal shopping ».

L’accès avec pass se fait à travers la fameuse cathédrale, cette dernière fut cette année relookée avec un effet très réussi. L’utilisation d’une puce RFID fixée au bracelet du pass avait pour but de fluidifier l’accès. Cependant, une fouille systématique, certes relativement sommaire, crée un bouchon à certains moments critiques comme on le verra plus loin.

Coté scènes, les mainstage 1 et 2 ont vu leur ornementation refaite entièrement avec un superbe décor en 3D. Une pelouse toute neuve devant ces dernières élimine l’effet « terrain vague » des éditions précédentes.

Enfin, des chemins gravillonnés avec bordures donnent un aspect presque luxueux au site. Il reçoit également de nombreux bancs au look d’enfer et autres tables protégés du soleil qui offrent une multitude de véritables places assises dans l’enceinte du festival.

Hellfest 2015- Mainstages

Bravo pour tous ces aménagements très réussis aussi bien esthétiquement que fonctionnellement. Il semble donc que l’argent gagné à la suite du succès des éditions précédentes fut réinjecté dans l’infrastructure du site, ce qui est tout à l’honneur des organisateurs, bien loin de la mentalité ploutocratique habituelle qui nous entoure.

Coté sécurité, un personnel nombreux patrouille inlassablement pour pallier tout problème potentiel. Si l’on y ajoute la légendaire courtoisie et la mentalité conviviale des « métalleux », on se sent plus en sécurité ici que dans le métro parisien !

Après ces bonnes surprises qui mettent dans d’excellentes dispositions, rappelons que l’on vient d’abord pour la musique, donc sans plus attendre, laissons parler les décibels.

Avec plus de 150 groupes proposés, il n’y a probablement pas 2 participants qui ont le même planning de concerts.

En voici donc un au hasard : le mien !

Day 1 : Vendredi 18 juin

Devant le mainstage 1 pour la prestation du groupe de Hard Rock « The Quireboys ».

The Quireboys
Dans les années 80, ce groupe british avait été un peu comparé aux américains de Poison. Personnellement, je ne les trouve pas spécialement proches du glam-rock, ils seraient plutôt à ranger dans une catégorie Hard-Rock à légère tendance pop même si les étiquettes sont toujours sujettes à dialectique.

Hellfest 2015- Quireboys

En tous cas, c’est très bon sur scène, le son est excellent et donne une meilleure impression que le souvenir des albums, même si ces derniers étaient sympathiques.

Bon début pour ce premier concert de la short list !

A la fin du set, en attendant Billy Idol, il restait un peu de temps pour visiter les boutiques de merchandising. Donc retour à l’entrée du festival pour un tour d’horizon.

Cool ! Rencontre sur son stand avec un pote qui tient la boutique rock de Montbéliard « Gazoline » (*).

Hellfest 2015- Gazoline

(*) Publicité non rémunérée !

A 16h30, retour vers les scènes mais ça bouchonne à l’entrée de la cathédrale. Aïe, j’arrive en retard pour le set de Billy Idol, très dommage car c’était ma première occasion de le voir.

Billy Idol
Bonne nouvelle, l’Idol est accompagné de son fabuleux complice le guitariste Steve Stevens. Ce dernier n’a rien perdu de son talent même s’il a pris quelques kilos !

Hellfest 2015 - Billy Idol

Le moins que l’on puisse dire est que Mr Idol a du coffre, une voix puissante probablement audible jusqu’à la gare de Clisson.
Ceci étant dit, le concert fut bon mais un peu en dessous du niveau de professionnalisme que l’on est en droit d’attendre d’un groupe avec une telle expérience.

C’est la dure loi des festivals, on fait des comparaisons !

Le groupe suivant est plus que mythique, voici les immortels anglais de Motorhead.

Motorhead

Le chanteur-bassiste Lemmy revient après plusieurs mois de convalescence liés à des problèmes de santé. Point de surmenage ici, appelons un chat un chat, le gaillard était notoirement un peu trop porté sur la boisson.

A ce sujet, on remarque une bouteille de Jack Daniels San pellegrino, scotchée au pied de micro, bravo Lemmy tu deviens raisonnable !

Hellfest 2015 - Motorhead

Début du set… Mon Dieu Lemmy s’approche du micro, que va t’il déclarer ?
« We are Motorhead, we play Rock N’Roll » !

Bien reçu, tout est dit !
S’ensuit une heure de pur Motorhead sans aucun temps mort, très bon set pour l’ex bassiste de « Hawkwind » (qui se souvient d’ailleurs de cet excellent groupe de space rock ?).

Après ce concert réussi, voyons ce que va nous proposer le grand Alice Cooper.

Alice Cooper
And the winner is….Alice Cooper !

Hellfest 2015 - Alice Cooper 01

Alice Cooper et son band nous ont offert LE concert de la journée.

Aucun temps mort, changement de costumes et jeu de scène différent à chaque morceau, participation de figurants, sans oublier la fameuse guillotine très « républicaine ». (Hum, est ce bien du gout de tout le monde en Vendée ?)
Sans conteste le meilleur moment du festival, Alice Cooper, entouré de musiciens qui s’éclatent nous délivre un spectacle fabuleux avec son, lumière et théâtre.

Hellfest 2015 - Alice Cooper 02

Bref, ce concert restera dans les annales comme un pur moment de Rock’N’Roll.

Après une pause, passons à un autre groupe mythique, j’ai nommé Judas Priest.

Judas Priest
Les ex retraités de Judas Priest étaient donc le groupe vedette de la journée du vendredi.
En tant que fondateurs du heavy métal, leur musique reste beaucoup plus civilisée que celle d’une majorité de groupes dans ce style.
Ils nous ont livré ici de nombreux hits des années 70/80 avec leur son basé sur une rythmique particulièrement carrée. Le guitariste Glenn Tipton forme un nouveau binôme très efficace avec Richie Faulkner qui a remplacé K.K. Downing parti en retraite en 2011.

Hellfest 2015- Judas Priest

Excellent concert avec un Rob Halford qui même s’il accuse un peu le poids des ans, reste dans une très bonne forme vocale.

Le Hellfest est également une occasion pour certains de venir déguisé, car sachez qu’ici on s’habille comme on veut.
Lors de ses déambulations sur le site, les occasions de rire sont nombreuses lorsque l’on croise les tenues les plus folles !

Hellfest 2015 - Deguisements

Day 2 : Samedi 19 juin

Début de journée avec l’ancien guitariste de Kiss, Ace Frehley.

Ace Frehley
Comme souvent, lorsqu’un membre d’un groupe mainstream monte son projet solo, les compositions souffrent de la comparaison avec l’original.
Le cas Ace Frehley ne fait pas exception à cette règle, le concert ne décolle que lors des reprises de Kiss comme sur l’excellent « love gun ».

Hellfest 2015- Ace Frehley

Concert sympathique donc en attendant l’arrivée très attendue des Backyards Babies.

Backyards Babies
Après une pause dans la carrière du groupe et 2 albums solos, un pour le chanteur Nicke Borg et un pour le guitariste Dregen, les Backyards Babies sont de retour.
Ce groupe a toujours été excellent sur album et encore plus en concert où pendant un temps ils furent sans aucun doute le meilleur groupe de scène.
Mais – précisons le – ils dégagent une énergie parfaitement canalisée, le son et les capacités musicales des musiciens ayant toujours été irréprochables.

Et c’est parti pour un concert devant une foule française à laquelle le groupe n’a jamais été habitué, il remplissait en général des petites salles comme le Trabendo ou le Nouveau Casino.

Hellfest 2015 - Backyard babies

Réussite totale pour ce concert, l’occupation du mainstage 2 fut parfaite aussi bien en termes de professionnalisme musical qu’en énergie et jeu de scène.
Pas une seconde d’arrêt, le talent des Backyards est intact !

Ceux qui ne les avaient jamais vus ne doivent pas regretter de les avoir découverts à cette occasion.

Airbourne
C’est au tour des australiens d’Airbourne, l’un des rares groupes récents à obtenir un succès planétaire similaire à leurs ainés.
On tient enfin avec Avenged Sevenfold un début de relève !

Hellfest 2015- Airbourne

Sur scène, les australiens dégagent une énergie exceptionnelle. Comme prévu, un public très nombreux se presse devant la scène pour une prestation où le slam est de mise pour une bonne part des premiers rangs.

Superbe prestation donc pour ces dignes fils spirituels d’AC/DC.

L7
Passons maintenant au groupe grunge des années 90 « L7 » qui avait sorti quelques excellents albums.
Le style grunge n’a jamais été très festif, une musique assez triste en fait, en témoigne par ailleurs le décès tragique par suicide du leader incontesté de ce mouvement Kurt Cobain de Nirvana.

Le concert ?

Héla, ce fut décevant, manque d’énergie flagrant et en résumé très « mou du genou ». Difficile aussi pour ce groupe de passer après Airbourne, on note cependant qu’un gros noyau de fans s’était massé devant la scène. Ces derniers semblent avoir apprécié !

Le concert suivant concerne un poids lourd des années 1990, l’ex guitariste de Guns N’Roses : Slash.

Slash
Depuis son départ de Guns N’Roses, Slash a monté plusieurs projets solo dont le plus réussi fut sans conteste Velvet Revolver.
Plusieurs formations se sont donc succédées avant d’aboutir à l’association de notre guitariste avec Myles Kennedy le chanteur d’un groupe obscur nommé Alter Bridge.

Hellfest 2015 - Slash 01

Nous avons donc à faire à un groupe de musiciens d’exception, contrairement à celui d’Ace Frehley, les compositions de Slash en solo sont de très bonne facture.
Cependant, à l’écoute des reprises de Guns N’Roses, il apparait que le groupe monté par Slash est un bien meilleur artefact de ce dernier que celui, éponyme, reconstruit de toutes pièces par Axel Rose.

Myles Kennedy est véritablement un très bon chanteur, et bien entendu, Slash nous offre un déluge de guitares.

Hellfest 2015 - Slash 02

On note en passant qu’il a « volé » la Gibson double manche de Jimmy Page !

A l’issue de cet excellent concert, il est l’heure de rentrer avec un petit regret de n’avoir pu assister au set de Scorpions, le concert sera donc visionné en vidéo.

Conclusion en guise de lettre ouverte

A l’issue cette 10e édition du Hellfest parfaitement réussie, je m’adresse à Mr Barbeau qui, j’en suis certain, est un lecteur assidu de ce blog !

En effet, il est clair qu’avec 150 groupes par an sur 10 ans et en comptant 100 groupes inédits par an, cela fait 1000 groupes différents invités depuis le début.
Il devient donc de plus en plus difficile de faire du neuf. Comme je suis un fan consciencieux et parfaitement désintéressé, je vais donc apporter mon aide. (La bonne nouvelle est que cette dernière est totalement gratuite !).

Benjamin, voici une liste extraite de celle de mes groupes favoris, et je n’ai aucun doute sur le fait que tu vas t’en inspirer pour la prochaine édition :

. Great White (US)
. Poison (US)
. Dokken (US)
. Cinderella (US)
. Lita Ford (US)
. Blue Oyster Cult (US)
. Heaven & Earth (US)
. Styx (US)
. Asia (GB)
. Uriah Heep (GB)
. UFO (GB)
. Ten (GB)
. Thunder (GB)
. Krokus (CH)
. Crystal Ball (CH)
. Black Rain (FRA)
. Pleasure Addiction (FRA)
. Bon Fire (D)
. Axel Rudy Pell (D)
. Wig Wam (NOR)
. Bullet (SWE)
. Reckless Love (FIN)
. Lordi (FIN)

Rendez vous donc l’an prochain pour 3 jours de bonne musique, ce qui nous changera pour un temps des 362 jours de bouillasse radiophonique et autres horreurs diffusées dans les médias mainstream !

Family 146

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s