Chronique d’une catastrophe annoncée

« Le propre de l’intelligence, c’est de pouvoir poursuivre deux raisonnements à la fois : comprendre que les choses sont désespérées et vouloir les changer quand même »
Antoine de Saint-Exupéry

Terre mèche

Connaissez vous le théorème de coincoin ?
Ce théorème nous dit que de tout temps, il y a quelqu’un qui annonce « preuves » à l’appui que la fin du monde aura lieu dans moins de 10 ans.
Sachez d’ailleurs que puisque l’on a raté celle de l’an 2000, la prochaine fin du monde est prévue pour décembre 2012 (ou 2011 car les spécialistes sont en léger désaccord).

Le but de cet article n’est pas d’analyser l’une ou l’autre de ces annonces très spéculatives, il s’intéresse plutôt aux faits avérés et vérifiables par tous ainsi qu’à ceux qui sont soigneusement contournés par les grands médias prétendus indépendants.


Les comportements mondiaux délétères que l’on observe depuis très longtemps s’accélèrent depuis quelques années et les effets induits par ces derniers seront mis en évidence.
Ces effets sont d’ailleurs dès aujourd’hui parfaitement visibles et montrent que tout est mis en oeuvre pour nous conduire à la catastrophe ou plus précisément que rien n’est fait pour l’éviter.
Les générations futures si elles existent se rendront compte que tous les éléments et signes d’alertes étaient connus mais que les pouvoirs mondiaux en place à l’époque (la notre) ont sciemment laissé faire pour des considération dogmatiques et mercantiles.

LES GOUVERNANTS RECONNAISSENT QUE LA SITUATION EST GRAVE

Commençons par une déclaration de…Jacques Chirac faite en 2002 lors du sommet de Johannesburg :

Je pense qu’au delà des analyses politiciennes de cette déclaration, personne ne peut taxer le « CHI » d’avoir usé de la langue de bois, les choses ont au moins été dites clairement.
Malheureusement, le pouvoir a depuis longtemps changé de main et les dirigeants politiques en sont réduits à faire de l’agitation.

QUELLES SONT LES MENACES ?

Disons le tout de suite, la cause profonde du mal tient en un seul mot : libéralisme.

Les adeptes de ce concept ont une grande similitude avec les religieux, en effet ils possèdent une croyance sans faille en ce dogme totalement arbitraire, un peu comme au moyen age lorsqu’on croyait au modèle géocentrique de la terre, centre de l’univers.
Les ultra-libéraux ont la certitude qu’il ne faut surtout mettre aucune barrière au système capitaliste ou aux individus qui le font exister car le système s’auto-régule très bien tout seul, en effet, en cas de dépassement d’une limite, ce système corrige obligatoirement la dérive car il n’a pas d’autre choix.

Le problème que ne veulent pas voir pas ces gens aveuglés par leur fanatisme est que les signaux d’alarmes ne sont jamais pris en compte dès leur détection, on préfère au mieux attendre le dernier moment.
En effet, la plupart du temps on choisit sciemment d’ignorer les alertes pour la bonne raison que leur prise en compte rentrerait en conflit avec l’autre dogme qui est la sacro-sainte rentabilité court terme des investissements.
Et le jour où ces signaux deviennent trop flagrants pour ne plus être ignorés, que les manœuvres dilatoires ne sont plus possibles pour cause de scandale public ou de début d’écroulement du système, on finit tout de même par réagir comme dans le cas de l’amiante, du sang contaminé ou de la vache folle pour citer des exemples récents.

Mais il est inévitable qu’un jour lors de l’un des innombrables excès du système, ça va chauffer pour de bon (sans jeu de mot) et il sera trop tard pour corriger le tir car le point de non retour sera dépassé.

Alors pour ceux qui souhaitent regarder un peu au delà du foot et du tour de France je vais faire une petite synthèse des principales menaces qui nous mènent à coup sur droit dans le mur.

Réchauffement climatique
Bien que certains contestent que le réchauffement climatique soit du à l’activité humaine (effet de serre), je doute que cela ne soit pas le cas, car depuis environ un siècle, soit le début de la croissance industrielle continue il y a corrélation entre les rejets massifs de CO2 produit par l’homme et le réchauffement global mesuré.

Etat de la situation
=> Effets prévisibles ou déjà constatés : fonte des glaces aux pôles, élévation du niveau des mers sur plusieurs mètres, tsunamis, famines, pénuries d’eau, pandémies mondiales, extension de maladies tropicales à l’occident (paludisme,…), arrêt possible du gulf stream, etc…
=> Problème admis par le pouvoir politique : à peu près sauf par Georges Bush
=> Mesures de corrections : quelques mesurettes créant un habillage médiatique pour rassurer la population

Pollution généralisée de la planète
Pour commencer, quelques chiffres terribles sur le cancer en France (source InVS) :
1950 : 70 000 morts
1980 : 125 000 morts et 172 000 nouveaux cas
2000 : 150 000 morts et 280 000 nouveaux cas (+63% en 20 ans)

Un graphique étant toujours plus parlant, voyez vous même :
Courbes cancer et décèsQuelque chose se passe non ?

Ce quelque chose est bizarrement corrélé à la remarquable réussite du lobby de l’industrie chimique qui déverse sans limite depuis la fin de la guerre ses produits dans la nature.
La liste des polluants déversés en masse (*) sur la planète dans l’air, l’eau et le sol est impressionnante, je citerai les principaux :
– pesticides et herbicides dus à l’agriculture intensive, en particulier il faut rappeler que la dioxine est l’un de leurs principaux constituants,
son autre petit nom est….Agent Orange !
– engrais chimiques toujours pour l’agriculture intensive
– phosphates et nitrates
– CO2 du aux énergies fossiles
– métaux lourds en particulier le mercure (tous les poissons de la planète en contiennent ce qui prouve qu’aucune région n’est épargnée)
– OGM pollution par pollinisation (pas encore touchés en France, mais c’est en cours !)
– déchets industriels, emballages, objets manufacturés en fin de vie
– marées noires et dégazages
– autres…

Notez bien chers lecteurs que grâce au libéralisme et à l’influence des lobbies l’état ne joue pas son rôle de régulateur, donc vous retrouvez toutes ces substances dans votre assiette, dans votre verre et dans l’air que vous respirez !

Alors on vous dit oui mais ce sont de très faibles quantités, certes mais répété chaque jour pendant 10 ans, 20 ans, 30 ans, cela finit par faire de très fortes doses, et bien entendu dès que vos défenses finissent par être saturées, les maladies sympathiques comme le cancer, la fibromyalgie, Alzheimer et bien d’autres se déclenchent.
De plus comme cela coute très cher à la sécu, on va bientôt vous faire payer la facture en cas de maladie grave, ce qui est le bouquet puisque que c’est l’état lui même qui en est totalement responsable étant donné qu’il laisse l’industrie faire ce qu’elle veut.
A titre d’exemple, au lieu de mettre en place une législation sévère pour la mise sur le marché de nouveaux produits chimiques tels que les pesticides, l’état laisse carte blanche à industrie chimique avec qui il est d’ailleurs historiquement lié (source « Pesticides : Révélations sur un scandale français »).
Mais les barrières législatives ne sont que des lourdeurs administratives non compatibles avec le libéralisme, c’est pas bon pour le business !

(*) En masse signifie que les quantités dont on parle sont à l’échelle de la planète, et elle est bien incapable de recycler tout cela !

Etat de la situation
=> Effets prévisibles ou déjà constatés :
– mort à 90% de la biomasse des terres concernées
Écoutez Claude Bourguignon dans un extrait du film « ALERTE À BABYLONE » :

– maladies chroniques à long terme, explosion des taux de cancer y compris chez les jeunes dus aux produits chimiques absorbés
– maladies neuro-dégénératives dues en particulier aux métaux lourds
– apparitions de nouvelles maladies lourdes (Fibromyalgie)
– stérilité
– chez les enfants : autisme, asthme, anomalies génétiques graves …
A ce sujet, savez vous que le lait maternel contient les pesticides absorbés par la mère? Et pire encore, si cette dernière est intoxiquée chronique aux métaux lourds en particulier au mercure, elle se purge de ces derniers dans le placenta !

=> Problème admis par le pouvoir politique : non
=> Mesures de corrections : aucune

La Finance contrôle tout et n’a aucune limite
La finance ayant de fait progressivement pris de fait le pouvoir sur la planète, les gouvernants sont en dessous d’elle puisque la main qui donne est au dessus de la main qui reçoit (Voir les accords de Bretton Woods qui ont vu la création du FMI et de la banque mondiale).
Aucune possibilité de contre pouvoir donc de ce coté là, les médias sont également la propriété de la finance, ils sont donc à son service pour endormir la population et désinformer.
Les riches sont de plus en plus riches et les pauvres de plus en plus pauvres, **les 500 plus grandes entreprises mondiales possèdent à elles seules 52% de la richesse mondiale (+)**.
Ce qui est nouveau depuis 25 ans, c’est la mondialisation de l’industrie sous le contrôle de la finance qui est quand à elle mondialisée depuis longtemps à travers la banque mondiale, le FMI, la FED et la BCE.
La population est également maintenant contrôlée par la finance car on incite les individus à s’endetter à travers les organismes de crédit en lui créant des besoins artificiels pour faire tourner l’industrie et accroitre ainsi le pouvoir de l’ogre qui prête l’argent que la victime doit rembourser sur de longues périodes.
Et ce qui est remarquable c’est que depuis Bretton Woods le même principe est appliqué aux états eux mêmes, en particulier ceux du Sud bien entendu qui présentent une dette telle que leurs maigres profits rentrent directement dans les caisses du FMI leur interdisant tout investissement social tels que des écoles ou des infrastructures, c’est la main mise du Nord sur le Sud à travers les armes de destructions massives que sont la dette et la faim (+).
On a d’ailleurs inventé le terme juridique « Dette Odieuse » pour qualifier une dette contractée par un dictateur qui a servi à financer l’oppression de son peuple.

(+) Source : « L’empire de la honte » de Jean Ziegler

Etat de la situation
=> Effets prévisibles ou déjà constatés : le monde entier est sous le contrôle de la finance qui œuvre dans son intérêt propre et qui n’est en aucun cas au service de l’humanité comme cela devrait être le cas.
Le libéralisme total puisqu’il est par définition sans limites et appliqué par ceux qui sont au pouvoir va dépasser les seuils de résistance du système qui sont quand à eux limités et ainsi réussir à le détruire.
=> Problème admis par le pouvoir politique : plus ou moins
=> Mesures de corrections : aucune, la finance est à peu près intouchable même par les chefs d’états puisqu’elle a la main mise sur toutes les richesses de la planète.

LE MAILLON FAIBLE

Maintenant, nous allons faire la synthèse des effets en faisant la liste des catastrophes qui vont se produire à coup sur, la seule inconnue c’est leur ordre d’arrivée et la date exacte où la première d’entre elle se produira :

1. Réchauffement climatique
Échéance: ça commence à se faire sentir, ça devrait commencer à faire très mal dans la décennie à venir.

2. Effondrement de la finance mondiale
Échéance: c’est peut être en cours après la magnifique invention des sub-prime s’étant magistralement plantée associée à l’ingénierie financière (une autre magnifique invention) qui mutualise les risques au niveau mondial en privatisant les gains.
Suivez par exemple le CAC 40 chez nous qui a déjà perdu depuis le début de l’année plus de 25% et a annulé 2 ans 1/2 de gains en 9 mois environ en revenant à son cours d’octobre 2005.
L’industrie automobile US est au bord de la faillite, ce qui est normal car comme elle ne produit que des « gas guzzlers » avec un baril de pétrole à 140 $ plus personne ne veut acheter leurs produits !
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2110
A noter également que la BCE et la FED on déjà injecté des centaines de milliards de dollars dans le système pour sauver les organismes financiers de la faillite, et d’un autre coté, il y a plus d’un milliard de personnes qui ont faim sur la planète…
Cela prouve au passage que de l’argent il y en a et que pour sauver les meubles, on ne compte pas.
On parle peu de tout cela sur TF1, mais le véritable crack qui sera un effondrement n’est peut être plus qu’à l’horizon de quelques mois, et là on ne parlera plus de la coupe du monde de football….

3. Explosion des cancers et Stérilité
Échéance: La aussi c’est déjà commencé mais on n’en parle pas, rappelez vous des chiffres du cancer pour la France.
Ses taux de croissance sont largement supérieurs à l’accroissement démographique, de plus le taux de guérison reste désespérément stable à environ 45% depuis 20 ans environ.
Et comme le tabac et l’alcool ne représentent que 20% des cas de cancer, les autres ont des causes environnementales.
Un mot sur les taux de croissance entre 1978 et 2000 du nombre de cas par types de cancers spécifiques dans les pays fortement industrialisés :
– sein : + 97%
– prostate : + 271%
– cancer de l’enfant : +1% par an
De plus, de nombreuses études montrent un lien entre l’exposition aux pesticides et une baisse drastique de la fertilité.
Et vous venez d’en avaler encore un peu comme chaque jour juste avant de lire cet article lorsque vous avez mangé votre salade de tomates…

4. Mort de la planète
Considérons la parabole du fruit pourri.
Notre planète est vivante, pas au sens où un chat est vivant mais au sens où il y a un équilibre de la biomasse animale et végétale, de la météorologie et de tous les phénomènes qui contribuent à la vie de la planète.
Depuis maintenant un bon siècle, l’homme crée de profondes blessures sur cette planète en la considérant comme une poubelle géante à déchets de toutes sorte et en faisant mourir la biomasse avec les produits de synthèse tels que les pesticides ou les engrais chimiques déversés dans l’air ou le sol par millions de tonnes chaque année, sans parler de la déforestation massive.
Donc à partir du moment où l’on considère d’une part comme une évidence que la planète possède une résistance finie, et que d’autre part l’industrie n’a aucune limite dans ses agissements criminels puisque le libéralisme est au pouvoir, il est évident que ce combat est perdu d’avance et que la planète part tout droit vers sa mort.
Cette mort sera inévitable à partir d’un certain point exactement comme un fruit qui commence à pourrir, dès lors où la réaction est commencée, plus rien ne peut l’arrêter.

Voilà pour les mauvaises nouvelles, la seule inconnue est donc de savoir quel maillon de la chaine se brisera en premier, d’ailleurs un maillon peut en entrainer un autre.

UN MINUSCULE ESPOIR MAIS PAS POUR NOUS

La relativement bonne nouvelle cependant est la suivante :
si l’humanité survit à ce qui est annoncé ici, ce qui est loin d’être une certitude, alors dans la civilisation à reconstruire après, on pourra cette fois encore et encore faire référence à la grande catastrophe ayant entrainé x milliards de morts du à l’ancien système mondialisé libéral pour reconstruire une société qui ne reproduira pas les mêmes erreurs.

Et bien sur j’ai à peine abordé ici la monstruosité profonde du système qui ne considère en aucun cas le facteur humain dans ses agissements et qui assassine des millions d’êtres humains de manière toute à fait légale y compris en occident.

Vous voyez, pas besoin d’aller chercher les mayas avec leur calendrier qui s’arrête le 21/12/2012, l’arrivée de la planète X ou je ne sais quelle effet induit par la fréquence de Shuman, tout va bientôt se terminer,
au pire dans les années qui viennent au mieux dans les 10 ou 20 ans…

Encore un peu de patience !

Bibliographie
Pr Dominique Belpomme « Ces maladies créées par l’homme »
Françoise Cambayrac « Vérité sur les maladies émergentes »
Jean Ziegler « L’empire de la honte »
F Nicolino et F Veillerette « Pesticides : Révélations sur un scandale français »
Site Web : http://www.pesticides-lelivre.com/

Film à voir
Alerte à Babylone Jean Druon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s