11 septembre 2001 – Partie 2 : Twin Towers

« Ce sont toujours les vainqueurs qui écrivent l’histoire »

911-TwinTowers

Préambule
Dans l’article précédent, nous avons vu que la version officielle de l’attentat du Pentagone le 11 septembre 2001 ne répond pas aux questions les plus embarrassantes :
Partie 1 : Pentagone

Il était donc évident qu’à partir du moment où l’on a pris conscience d’une manipulation de l’information sur l’un des attentats, il devenait nécessaire d’aller revisiter ceux des Twin Towers pour voir si par hasard là aussi…
…et comme on va le voir malheureusement, là aussi la version officielle est totalement invraisemblable !

Reprenons la chronologie des avions de NYC

Vol 11 American Airlines
Le vol 11 American Airlines, un Boeing 767 effectuait le 11 septembre 2001, la liaison Boston – Los Angeles. Après avoir décollé à 7h59, il devint radio-muet à 8h14, ne répondant pas à une instruction du contrôleur et coupa son transpondeur à 8h21. Il s’écrasa dans la tour nord du World Trade Center à New York à 8h47, soit 26 minutes après la détection du détournement.

Vol 175 United Airlines
Le vol 175 United Airlines effectuait le 11 septembre 2001 la liaison aérienne entre Boston et Los Angeles, sur le Boeing 767. Il décolla à 8h14, avec 16 minutes de retard sur son horaire.
Selon la commission Kean, il quitta sa route à 8h42 et coupa son transpondeur à 8h46. Mais selon le NTSB, il semble avoir été détourné à 8h47 et sortit de sa route à 8h51.
Il effectua un demi-tour à 8h52 avant de s’écraser dans la tour Sud à 9h03, soit 42 minutes après la détection du détournement du vol 11.

Pour y voir plus clair, voilà le timing officiel des 4 avions sous format graphique :

Planes

Problème 1 :
Comme pour le cas du pentagone, il est totalement anormal qu’aucun des 2 avions n’aie été intercepté pas un avion de chasse.
La procédure d’alerte entre le réseau civil et la défense aérienne étant parfaitement rodée, un délai d’intervention de 15 mn au décollage aurait permis à un F15 volant à sa vitesse maxi de 3000 km/h de parcourir 500 km en 10 mn pour rejoindre la trajectoire du vol 11.
A minima, on aurait du avoir un ou 2 avions de chasse en train de tournoyer au dessus de New York dès le premier crash.
On a bien vu sur les nombreuses vidéos de l’époque qu’il n’en fut rien.
De plus, si l’on fait l’hypothèse d’incompétence de la part de responsables de l’armée de l’air, il y aurait eu des sanctions à postériori.
Puisqu’il n’y en a pas eu, on peut en déduire que les militaires ont fait leur travail en obéissant aux ordres, à savoir ne pas intervenir !
Des gens en ayant le pouvoir ont donc sciemment laissé les 2 avions se crasher sur les tours en interdisant à la chasse d’intervenir.

Problème 2 :
Dans la tour #1, William Rodriguez, le gardien de l’immeuble qui y travaille depuis 20 ans témoigne.
http://www.reopen911.info/videos/autres-videos/william-rodriguez-un-heros-du-11-septembre-vo-st-fr/
Ce dernier a risqué sa vie pour aider les pompiers à évacuer les personnes bloquées dans les étages de la tour après le premier impact.
Il a failli y rester lors de l’effondrement de la tour #1 et a été retrouvé miraculeusement sain et sauf sous un camion de pompiers.
Il raconte qu’avant l’impact sur la tour, il se trouvait au niveau -1.
Il a alors entendu vers 8h45 soit quelques minutes avant le crash de l’avion, une énorme explosion venant du sous-sol de la tour vers les niveaux -2 ou -3, cette explosion fut tellement forte qu’elle a soulevé les personnes présentes. William Rodriguez insiste bien sur le fait qu’il sait faire la différence entre le bas et le haut !
Il a témoigné à huit clos lors des auditions de la commission d’enquête officielle et surprise, dans le rapport final son témoignage n’apparait pas….

Maintenant, nous allons examiner un des plus graves problèmes :

Problème 3 : Pourquoi les tours se sont elles effondrées ?

Au préalable, il faut savoir que ni avant le 11/9 ni après, aucune tour ne s’est jamais effondrée suite à un incendie, fut il très long et très violent.
Exemple de la tour de Madrid en 2005 qui a brulé pendant …18 heures :
http://www.ledevoir.com/2005/02/14/74801.html

De plus, les Twin Towers avaient été conçues spécifiquement pour résister à l’impact d’un avion de ligne.

Problème de la température.
La température du kérosène en flamme n’excède pas les 950 degrés Celsius. L’acier quand à lui possède un point de fusion de 1400 degrés environ.
Donc en aucun cas, le kérosène en feu n’a pu avoir eu un effet induit de fusion sur les poutres en acier de la structure centrale des tours contribuant ainsi à l’effondrement de ces dernières.

L’effondrement des étages par effet pancake
La version officielle nous explique que l’étage du point d’impact de l’avion s’est trouvé fragilisé par le choc et qu’il s’est effondré sur l’étage du dessous puis par effet pancake, tous les étages se sont effondrés.
Si l’on reprend l’exemple de la tour de Madrid, on lit que six étages supérieurs se sont effondrés sur des niveaux inférieurs mais que l’effondrement ne s’est pas poursuivi.
Par ailleurs, les films de l’effondrement des tours montrent que la vitesse de ces derniers fut extrêmement rapide, en fait elle fut identique à celle de la chute d’une balle dans le vide.

Explosions mystérieuses avant et pendant les effondrements
En plus du témoignage de William Rodriguez, les témoignages des pompiers disponibles sur les vidéos de l’époque ainsi que l’analyse sonores des vidéos prises en continu ce jour là par Rick Siegel en direct depuis une rive opposée à celle de Manhattan montrent que de nombreuses explosions ont eu lieu juste avant et pendant les effondrements.
L’analyse des vidéos de Rick Siegel :
http://video.google.com/videoplay?docid=-2939164701791209176

Témoignages des pompiers de New-York :

La commission d’enquête imputa les explosions au gaz, cependant le WTC était un building de classe A, donc les cuisines étaient électriques, pas de gaz.

Alors pourquoi les Twin Towers se sont elles effondrées ?

Démolition contrôlée
Lors d’une démolition contrôlée d’une tour par des spécialistes, des charges explosives sont installées au préalable, puis elles sont mises à feu dans un ordre idoine pour dans un premier temps détruire les fondations afin de créer un cratère sous l’immeuble.
Les charges supérieures sont alors déclenchées et l’immeuble vient remplir les sous-sols avec les gravats en tombant à la vitesse de la gravité.

Cette hypothèse répond parfaitement aux éléments constatés par les témoins et les vidéos.

Problème 4 :
Un fait beaucoup moins connu concerne une troisième tour (la #7) qui s’est effondrée également alors qu’aucun avion ne l’avait percutée :

Voilà une vue de l’implantation des tours qui se sont effondrées :

WTC_perspective2-2Pourquoi la tour #7 s’est elle effondrée, alors qu’elle n’avait subit que des dégâts mineurs ?

Là encore le modèle de le démolition contrôlée répond à cette question d’autant que Larry Silverstein, le propriétaire de la tour 7 a déclaré de jour là : « …la meilleure solution est peut être de le descendre (pull up)… »
Les explosifs étaient donc déjà en place….

Et lorsque l’on sait que la tour 7 abritait entre autres les bureaux de l’IRS (le Fisc US), et surtout le SEC (Security & Exchange Commission) qui a perdu 3 à 4000 dossiers concernant des fraudes importantes à Wall Street tels que World.com, Enron, etc…
Le mobile pour justifier la destruction de la tour #7 est donc très clair.

Il faut rappeler également que les débris des tours ont été immédiatement nettoyés et surtout revendus au kilogramme sur le marché mondial empêchant ainsi toute analyse ultérieure.

Problème 5 :
Des options de ventes massives sur des actions American Airlines et United Airlines ont été prises quelques jours avant le 11 septembre.
On est passé d’environ 25 contrats/jour sur chacune de ces 2 compagnies à environ 5000 contrats/jour peu de temps avant les attentats.

Le magazine LES ÉCHOS a également parlé de ce délit d’initiés : article ici.

La première question à laquelle il faut répondre concerne l’identité de celui ou ceux ont réalisé ces transactions, sachant bien évidemment que ces derniers savaient que les attentats étaient planifiés.
Et la seconde question que l’on se pose surtout est de savoir pourquoi les services de renseignement US n’ont jamais jusqu’à aujourd’hui remonté cette piste et pourquoi le sujet est complètement ignoré dans le rapport officiel de la commission d’enquête.

20 fev. 2008 : Dennis Kucinich, un membre du congrès US annonce enfin qu’il va enquêter sur ce sujet pour remonter la filière :
http://www.reopen911.info/News/2008/02/23/dennis-kucinich-va-enqueter-sur-les-delits-d%e2%80%99inities-du-11-septembre/

Problème 6 :
D’après le rapport de la commission d’enquête, aucune boite noire n’a été retrouvée dans les décombres des tours ce qui est à nouveau une grande première dans les affaires de crash où les boites noires sont systématiquement retrouvées.
En effet, ces boites sont conçues pour être d’une robustesse à toute épreuve afin de résister à un crash d’avion.
Elles disposent par ailleurs d’un émetteur radio permettant de les géolocaliser facilement.

Problème 7 :
Les services de renseignements étrangers avaient avertis le gouvernement américain plusieurs mois auparavant que des attentats étaient en préparation sur le sol US. Mais il n’en a pas été tenu compte.
Voir par exemple l’affaire Dasquié.

Problèmes, il y en a beaucoup d’autres :
Il y a encore bien d’autres faits inexpliqués comme l’excroissance étrange que l’on distingue sous le ventre le Boeing UA 175 (un Pod ?).
Il faut citer également l’implication de l’ISI les services secrets Pakistanais vers qui des transferts de fonds depuis la Suisse ont été découverts peu de temps avant les attentats.
Pour le 4ième avion qui se serait crashé en Pennsylvanie, là aussi il y a des mystères comme par exemple les communications téléphoniques à partir de portables, irréalisables depuis un avion à l’époque, ensuite comme sur le Pentagone, on n’a pas retrouvé de débris d’avions ni aucun restes humains…..
« Lorsqu’on nous a alerté en disant qu’un avion s’était écrasé, nous sommes vite accourus. Mais à notre grande surprise, il n’y avait pas d’avion, aucun avion. (Ernie Stul, maire de Shanksville).

Et bien entendu, il y a une question très difficile que l’on ne peut pas éluder à la suite de tout ce qui précède.
S’il est avéré que sur les 4 avions de lignes officiellement impliqués dans les attentats, un ou plusieurs n’ont jamais percuté la moindre cible, alors où sont passés les vrais avions et que sont devenus les passagers ?

Conclusion
Cet article n’a pas prétention à l’exhaustivité, mais les principales invraisemblances ont été présentées et on a vu qu’elles sont très nombreuses.

La piste Al Qaida Ben Laden a été annoncée immédiatement après les attentats par l’administration Bush sans preuves ni revendications.
L’Afghanistan a ainsi été envahi sur la foi des seules allégations du gouvernement US.
Il a fallu la ténacité de parents de victimes pour faire ouvrir une commission d’enquête le 27/11/2002 soit 440 jours plus tard !
Le patron de cette commission Robert Zelikov était membre de l’administration Bush et proche de Condi Rice.
Le budget initial de la commission d’enquête de 3 Millions de $ fut porté à environ 13 Millions. Cette somme est à comparer avec les 100 Millions dépensés sur l’affaire Clinton/Levinsky qui était manifestement beaucoup plus grave !
Le rapport final a été publié le 22/07/2004.

Le rapport de la commission ne répond à aucune des questions posées ici, de nombreux points cruciaux sont éludés.

Il est donc clair que tout a été fait de la part du gouvernement américain pour faire passer dans l’opinion mondiale sa propre version des faits, version qui ne tient pas debout.

Il faut aussi s’interroger comme dans toute bonne enquête policière pour savoir à qui profite le crime.
Si l’on prend l’hypothèse Al Qaida, loin d’avoir déstabilisé le système occidental, le résultat des attentats fut un déluge de bombes sur les Talibans d’Afghanistan.
Par contre dans l’autre version, à savoir la piste Bush & Co, ces attentats sont tombés à pic pour la mise en œuvre des plans des stratèges du PNAC (voir l’article suivant).
Et comme chacun sait, le hasard n’existe pas sauf si on peut l’expliquer !

Donc si l’actuel gouvernement des États Unis ou une puissante faction de celui-ci sous la présidence de Georges W. Bush fait tout ce qu’il peut pour cacher la vérité sur le 911 et faire taire les voix discordantes, alors c’est que les éléments convergents des enquêtes indépendantes qui le désignent comme instigateur des attentats pourraient très bien être très proches de la vérité.

Nous verrons dans le prochain article une analyse globale de la stratégie américaine postérieure à la guerre froide dans laquelle cette proposition prend tout son sens.

Je terminerai par un document très intéressant qui montre qu’il n’y a pas que des internautes anonymes qui envisagent l’implication de l’administration Bush dans les attentats du 911 :

Liens à consulter :

911 Reopen, le site le plus complet sur le sujet :
http://www.reopen911.info/
Et pour suivre au quotidien l’actualité connexe sur le sujet :
http://news.reopen911.info/

Le site de Jean Pierre Petit qui a posté plusieurs analyses sur les attentats :
http://www.jp-petit.org/Divers/PENTAGATE/Pentagate0.htm

Reportages indépendants

Press For Truth, le plus célèbre de tous :
http://www.reopen911.info/videos/911-press-for-truth/

911 Mysteries, le reportage qui m’a ouvert les yeux :
http://www.reopen911.info/videos/videos-essentielles/911-mysteries-vo-st-fr/

911 In Plane Site, une rigueur magistrale :
http://www.reopen911.info/videos/autres-videos/911-in-plane/

Témoignage William Rodriguez, à voir absolument :
http://www.reopen911.info/videos/autres-videos/william-rodriguez-un-heros-du-11-septembre-vo-st-fr/

Les brillants travaux de David Ray Griffin :
http://www.reopen911.info/videos/videos-essentielles/911-the-myth-and-the-reality-vo-st-fr/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s